homme casque piano clavier

Quelles notions apprendre au piano ?

April 11, 2022

On te fait découvrir les principales notions qu’un pianiste aborde dès ses premiers rendez-vous avec son instrument !

Lorsqu’on débute ce formidable instrument polyphonique qu’est le piano, on se pose plusieurs questions. 

Tout d’abord, il faut savoir que l’apprentissage du piano, comme pour n’importe quel instrument ou art, nécessite une pratique régulière pour voir une vraie progression. 

Tout d’abord, travailler la posture :

La pratique du piano nécessite une posture adaptée pour trois raisons : le confort, la fluidité du jeu et la santé de ton dos. 

Il est recommandé d’avoir les pieds bien ancrés au sol, le dos bien droit, et de faire attention à la position des mains qui ne doit être ni trop haute ni trop basse. Ton coude doit rester à hauteur du clavier pour que la main reste en bonne position. 

Si tu as les bras ballants, tu remarqueras que tes mains forment une voûte, c’est ce qu’il faut privilégier pour le jeu : garder le naturel ! 

Aussi, au-delà des poignets, la forme de tes mains aura une importance capitale pour le jeu. Tes doigts doivent être relâchés et toniques en même temps. 

Reste souple et respire bien, surtout dans les passages les plus difficiles ! Tu verras qu’avec un peu de pratique, ça deviendra instinctif et le piano sera un vrai moment de plaisir. 

L’indépendance des mains : 

Au départ, ta main droite suffira pour jouer la mélodie du morceau choisi, mais viendra rapidement le moment où ta main gauche devra aussi s’exercer. 

La main droite joue généralement la mélodie et la main gauche est surtout sollicitée pour les accords. Voici un exemple de mélodie à la main droite puis à la main gauche pour que puisse voir la différence.

Ton cerveau apprendra à maîtriser le jeu simultané des deux mains jusqu’au bout des doigts.

Bien que tu n’utiliseras pas tout de suite les deux mains, tu arriveras à progresser. 

Voici des conseils pour développer cette abilité : 

  • Joue d’abord les mêmes notes à la main droite et à la main gauche
  • Apprends à jouer une partition très simple avec des parties différentes pour chaque main
  • Travaille chaque main séparément avant de les faire jouer ensemble
  • Joue d’abord les morceaux lentement, inutile de courir plus vite que la musique ! 

Cela prend du temps avant que le cerveau puisse se familiariser avec ce fonctionnement, compte environ une année de pratique pianistique avant d’être à l’aise avec l’indépendance des mains. Persévère et ne te décourage pas, on ne devient pas Chopin du jour au lendemain ! 

Le solfège :

Ah la la la… La petite bête noire des musiciens fait son entrée. Tu peux effectivement apprendre le piano sans solfège mais tu seras très vite limité. C’est une étape rébarbative mais qui te guidera vers de plus en plus d’autonomie et ça te permettra d’aller beaucoup plus vite dans l’apprentissage de morceaux de musique. 

Il y a deux composantes en solfège : les notes et le rythme. 

Tu dois sûrement connaître la célèbre suite de notes : do, ré, mi, fa, sol, la, si. L’unique difficulté sera de les reconnaître et de les lire sur les portées des partitions. Connaître la position des notes sur une partition est facile, tu pourras les maîtriser en peu de temps ! 

Pour t’aider dans ton apprentissage, tu peux pratiquer la lecture à voix haute en lisant toutes les notes de gauche à droite. 

Petit piège : sur le piano, tu trouveras la clé de sol et la clé de fa, fais attention car selon la clé, la note n’a pas la même position sur la partition.

Le rythme :

Tu l’auras compris, la musique c’est un couple : les sons et le rythme

Ce travail du rythme est complémentaire du solfège, il faut non seulement lire les notes mais respecter le rythme du morceau. 

Un petit conseil au départ : travaille uniquement le rythme pour bien assimiler les valeurs comme la ronde, la blanche, la noire, la croche… Ce qu’il faut surtout c’est se concentrer sur les relations. Exemple : une blanche = deux noires. 

Tu devras aussi te familiariser avec la notion de mesure qui découpe la partition en plusieurs unités de temps.

Toutes ces bases te seront très utiles dans ta future vie de pianiste.

Le travail des gammes :

De la même manière qu’un athlète va s’entraîner à la course tous les jours avec des échauffements, le pianiste travaille ses gammes (majeures ou mineures) pour gagner en vélocité.

En plus de ça, le travail des gammes te permet d’être plus régulier dans ton jeu tout en travaillant le rythme. 

Il s’agit là d’un incontournable qui va te rapprocher de la notion d’harmonie en musique. 

Si tu as déjà pratiqué un autre instrument comme la guitare, la basse ou le violon, ce sera encore plus facile pour toi de les travailler.

Comme tu peux le voir, l’apprentissage du piano prend en compte plein de facteurs, mais avec de l’entraînement et un suivi régulier, tu feras des progrès en un temps record !

Derniers articles parus