piano avec couleurs rouges et violettes et texte de description sur fond blanc

Connais-tu ces 7 faits épiques sur le piano ?

February 4, 2023

Saviez-vous que le piano avait son mois de célébration ? C'est le mois de septembre qui est dédié au piano ! Dans cet article, découvre 7 autres faits marquants sur le piano et étend ta culture musicale de pianiste.

Reçois les fiches en PDF Imprimable (gratuit)
Merci !
Tu vas recevoir les fiches en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.
Reçois les fiches en PDF Imprimable (gratuit)
Merci !
Tu vas recevoir les fiches en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.
Tu débutes au piano ?
Reçois ton guide de 60+ pages gratuitement
Les 5 étapes pour les adultes qui débutent le piano en 2023
Merci !
Tu vas recevoir ton guide en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.

Saviez-vous que le piano avait son mois de célébration ? C'est le mois de septembre qui est dédié au piano ! Dans cet article, découvre 7 autres faits marquants sur le piano et étend ta culture musicale de pianiste.

#1. Ce n'est pas ton imagination : les touches de basse sont plus lourdes et les touches d'aiguës sont plus légères.

C'est ce qu'on appelle l'action graduelle. Au fur et à mesure que tu descends sur le clavier, des notes aiguës aux notes graves, les touches s'allongent. Les marteaux des basses sont également plus gros et plus lourds. Et les cordes des basses sont plus épaisses. Tout cela se combine pour qu'il soit légèrement plus difficile d'appuyer sur les notes graves que sur les notes aiguës.

De nombreux pianos numériques imitent maintenant cette conception pour donner à leurs touches une sensation plus authentique.

#2. Tu peux faire une trille plus rapidement sur un piano à queue que sur un piano droit.

Là encore, la magie réside dans l'action.

Sur un piano à queue, les marteaux reviennent au repos grâce à la gravité. Mais sur un piano droit, les marteaux ont besoin de l'aide de ressorts pour revenir au repos. C'est ce qui donne aux pianos à queue acoustiques l'action la plus rapide.

Selon Yamaha, le mécanisme horizontal d'un piano à queue peut effectuer environ 14 répétitions par seconde. En revanche, l'action verticale d'un piano droit ne peut effectuer qu'environ sept répétitions par seconde.

🎹 Tu hésitais entre un piano à queue ou un piano droit ?

Si tu es débutant, je te recommande de commencer par un piano droit d'une marque réputée mais abordable. Les pianos numériques ont également fait des progrès considérables pour imiter l'action authentique des touches, ils constituent donc un choix parfaitement acceptable et beaucoup plus abordable. Pour plus de conseils d'achat, jette un coup d'œil à notre guide gratuit dans cet article.

#3. Les synthétiseurs remontent aux années 1800

Le Telharmonium, un des premiers instruments de musique électronique, a vu le jour en 1897 et il était énorme. (La version Mark III pesait 200 tonnes.) Joué par le biais du système téléphonique, il était logé dans le sous-sol du Metropolitan Opera House. Mais la réalisation électrique de Thaddeus Cahill fut finalement abandonnée car elle ne cessait d'interférer avec les communications navales.

Les synthétiseurs ont fait leur grand bond en avant au milieu du 20e siècle, avec le synthétiseur modulaire Moog de Robert Moog. Moog reste aujourd'hui une marque de synthétiseurs reconnaissable. Et si la plupart des synthétiseurs sont désormais numériques, les synthétiseurs analogiques connaissent une sorte de renaissance.

#4. Les pédales de sostenuto et de sustain font des choses différentes !

"A quoi servent toutes les différentes pédales de piano ?" C'est une question que l'on nous pose souvent. Cela dépend du piano, mais en général, les pianos à queue ont trois pédales. De gauche à droite :

  1. L'una corda déplace le clavier de sorte que les marteaux ne frappent que deux des trois cordes qu'ils devraient normalement toucher. Le son est ainsi légèrement amorti, ce qui permet de jouer plus facilement en douceur.
  2. La pédale sostenuto soutient une sélection de notes tout en laissant les notes non sélectionnées non soutenues, de sorte que tu peux jouer clairement sur une note soutenue.
  3. La pédale de sustain est responsable du son "réverbéré" des morceaux de piano. Cette pédale est la plus couramment utilisée :elle peut améliorer considérablement ton jeu !

Sur les pianos droits acoustiques, la pédale du milieu est généralement une pédale d'entraînement en sourdine qui te permet de t’entraîner au milieu de la nuit sans déranger tes voisins !

#5. Les cordes du clavecin sont pincées. Les cordes du clavicorde (prédécesseur du piano forte) sont martelées.

Le clavecin et le clavicorde sont tous deux des ancêtres du piano moderne, mais leur son est très différent.

Alors que les clavecins ont un son aigu et filandreux, les clavicordes sont plutôt silencieux. Mais leur plus grande différence réside dans le mécanisme : les clavecins ont de petits piquants sur leurs marteaux qui pincent les cordes, tandis que les clavicordes utilisent des marteaux. Cependant, tous les modèles de clavicorde n'ont pas de touches qui peuvent être jouées en même temps.

#6. Mozart était un fan de la mécanique Stein, et Beethoven était un partisan de Broadwood.

La tradition selon laquelle les artistes sont associés à certaines marques et à certains modèles remonte à loin. Un fabricant de pianos appelé Johann Andreas Stein a été le pionnier de la mécanique Stein ou viennoise, dont Mozart était fan. Cette mécanique produisait un son brillant, qui s'accordait très bien avec le style de composition enjoué de Mozart.

Beethoven, quant à lui, préférait le savoir-faire des Britanniques. Thomas Broadwood a appris que Beethoven était pauvre, tant financièrement que sur le plan de la santé, et il lui a envoyé un piano Broadwood pour lui remonter le moral. Le piano britannique, avec son gros son dramatique, était plus fort que la plupart des pianos et a bien servi Beethoven, qui était malentendant.

#7. L’un des piano les plus chers coûte 3,22 millions de dollars.

Selon Broughton Pianos, le piano le plus cher jamais vendu est un piano Heintzman. Il a été acheté par un enchérisseur privé lors d'une vente aux enchères pour 3,22 millions de dollars.

L'un des pianos les plus chers et les plus célèbres est le piano Pictures at an Exhibition de Steinway & Sons. Peint par Paul Wyse, il a été conçu d'après la suite pour piano de Modest Mussorgsky du même nom.

Obtiens plus d'informations sur le piano en t'abonnant aux conseils gratuits de Balad !

A bientôt !

Lison

Reçois les fiches en PDF Imprimable (gratuit)
Merci !
Tu vas recevoir les fiches en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.
Reçois les fiches en PDF Imprimable (gratuit)
Merci !
Tu vas recevoir les fiches en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.
Tu débutes au piano ?
Reçois ton guide de 60+ pages gratuitement
Les 5 étapes pour les adultes qui débutent le piano en 2023
Merci !
Tu vas recevoir ton guide en PDF dans quelques minutes : pense à vérifier dans ton dossier spam !
Oops ! Il y a une erreur dans le formulaire.

Derniers articles parus